Tags

, , , , , , ,

 

Le Premier Ministre Matata Ponyo

En devenant Premier Ministre, Matata Ponyo a mis en place une équipe rapprochée qui va poursuivre ses réformes.

 Une transformation amorcée

Il y a deux ans, lorsqu’il a pris le portefeuille des Finances, Matata Ponyo est parti de ce constat : en RDC, les institutions et les mécanismes existent mais ils ne fonctionnent pas correctement. Il a donc orienté son action vers la consolidation du système congolais des finances publiques.

Matata Ponyo a travaillé avec la conviction qu’une gestion efficace exige des comptes assainis, une transparence à tous les niveaux, et un reporting permanent. Il a lutté contre les dysfonctionnements, le gaspillage, la corruption et la fraude. Il a aussi bousculé l’inertie d’une fonction publique peu habituée à être sollicitée. Avec patience mais détermination, il a réussi à installer plus de cohérence.

Matata Ponyo a mené plusieurs chantiers tels que le nouveau Code des douanes, le nouveau code des marchés publics et la taxe sur la valeur ajoutée. D’autres chantiers sont en cours tels que l’impôt ou la décentralisation. Pour les mener à bien, le nouveau Premier Ministre a choisi une équipe qui reflète ses priorités.

 Une équipe de proximité

Le Premier Ministre reste très mobilisé sur le dossier des finances publiques et la mise en œuvre de la Loi d’encadrement récemment adoptée. Avec sa nouvelle équipe, il a donc organisé une proximité inédite dans la chaine de décision. Il a aussi donné plus d’autorité aux Ministres en créant des positions de vice-Premier Ministre et de Ministre Délégué.

Ainsi, Daniel Mukoko Samba s’impose avec le titre de vice-Premier Ministre en charge du Budget. Cette position lui assure l’influence nécessaire pour relayer les orientations et faire passer les priorités.

Autre innovation, Patrick Kitebi Kibol Mvul est Ministre Délégué auprès du Premier Ministre, chargé des Finances. Ce poste le rattache directement au chef du gouvernement qui est soucieux d’assurer un meilleur contrôle de la gestion et de l’affectation de l’argent public.

Enfin, deux vice-ministres complètent l’équipe des "grands argentiers" du gouvernement : Abayume Liska au poste de vice-ministre du Budget et Roger Shulungu Runika à celui de vice-ministre des Finances. Ils seront les relais directs du gouvernement auprès de l’administration et des autorités locales. Ils seront aussi en charge du contrôle des dépenses publiques au quotidien.

Plus d’autorité régalienne

En donnant à ses Ministres plus d’ autorité régalienne, le Premier Ministre veut renforcer le rôle de l’Etat. Dans son discours d’investiture au Parlement le 7 mai 2012, il a d’ailleurs insisté à plusieurs reprises sur l’exécution efficace des fonctions régaliennes. Le Premier Ministre considère que la bonne gouvernance des finances publiques et la discipline budgétaire sont des outils privilégiés pour transformer le pays.

Il ne fait aucun doute que les Ministres en charge des comptes publics seront invités à renforcer et à utiliser tous les instruments de contrôle et de régulation à leur disposition. Pour le nouveau gouvernement, l’enjeu est clair : il s’agit de faire de la DRC un Etat moderne qui mobilise toutes les ressources financières nécessaire à son développement. Les recettes publiques internes atteignent 21% du PIB contre 15% il y 5 ans. Ce chiffre est encore très modeste mais il démontre un progrès considérable compte tenu des challenges que ce pays grand comme l’Europe doit relever.

Le Premier Ministre souhaite aussi une étroite coordination de l’ensemble des ministères. A cet égard, le Ministre du nouveau portefeuille du Plan et du Suivi de la Révolution de la Modernité a une position stratégique dans la nouvelle architecture gouvernementale. Il va en effet contribuer à définir l’ensemble des moyens requis pour transformer la RDC en pays à revenu intermédiaire. L’objectif est de rejoindre le groupe des pays émergents à l’horizon 2030.

Avec ce nouveau gouvernement, le Congo entre donc dans la modernité. Il s’agit à présent de tirer le meilleur parti de son immense potentiel.

About these ads